Td corrigé Labo 2 biochimie 93/94 - Tecfa pdf

Labo 2 biochimie 93/94 - Tecfa

t l charger cours de biochimie structurale pdf biochimie - pdf biochimie ... prin 3 mecanisme generale, examen corrige cours de biochimie examenscorriges com  ...




part of the document



utiliserez des réactifs très corrosifs. Lisez attentivement les indications. Mettez des lunettes de sécurité et manipulez ces produits avec précaution.

Tests: tous les résultats obtenus lors des expériences seront à noter dans le tableau de la page 5.


I. Les glucides
Expérience 1 : Test Fehling

Ce test détermine la présence de Glucose (ou d'autres sucres simples similaires). Il sera positif (couleur orangée) s'il y a du glucose dans la solution testée.
Formule brute du Glucose : C6H12O6

Comment faire un test Fehling

- Mettre dans une éprouvette environ 1cm de la solution à tester.
- Porter à ébullition,

ATTENTION procéder prudemment, toujours agiter l'éprouvette, la retirer de la flamme dès les premières vibrations et ne jamais la diriger vers quelqu'un !

- Ajouter 6-8 gouttes de liqueur de Fehling (préparée à l'avance )
- Observer l'apparition d'une couleur orangée (= +). S'il n'y a qu'une dilution de la couleur bleue le résultat est négatif (-).


La couleur orangée est due à la formation d'un précipité d'oxyde de cuivre (Cu2O). Un précipité est la formation dans une solution (parfois colorée mais transparente) de minuscules particules insolubles : la solution se trouble (translucide). 
Figure 1 Test Fehling : La couleur orangée indique la présence de glucose+ðManipulations :
1.a Effectuer le test Fehling avec différentes substances. Par exemple: du glucose, de l'eau distillée (= témoin), du saccharose (= sucre ordinaire), de l'amidon.
Expérience 2 : Test Lugol
Ce test décèle la présence d'Amidon (ou de Glycogène).
Formule brute de l'amidon : (C6H10O5)n = n fois glucose, c'est-à-dire 500 à 500'000 molécules de glucose liées ensemble en une macromolécule d'amidon.

Comment faire un test Lugol
- Mettre dans une éprouvette la solution à tester et ajouter 6-8 gouttes de lugol.
- Observer l'apparition d'une couleur violacée (= +). Sinon le résultat est négatif (-).

La couleur est due à une interaction entre l'iode de la solution lugol et la longue chaîne de l'amidon. 
Figure 2 Test Lugol : La coloration indique la présence d'amidon
+ðManipulations
2.a Effectuer le test Lugol avec différentes substances. Par exemple: du glucose, de l'eau distillée (= témoin), de l'amidon.
Expérience 3 : Traitement à l'acide chaud
Ce traitement est destiné à permettre l'action combinée de la chaleur et de l'acidité. On ajoute NaOH à la fin pour neutraliser l'acide qui pourrait détruire les réactifs des tests.

Comment faire le traitement à l'acide chaud

Fig 3 Bouillir la solution

- Mettre dans un erlenmeyer la solution à tester.
- Ajouter 2 gouttes d'acide chlorhydrique (HCl)
Attention Très corrosif !
- Faire bouillir quelques minutes.
- Ajouter prudemment 10 gouttes de soude caustique (NaOH)
Attention Très corrosif !

+ðManipulations
3.a Selon les instructions du maître, effectuer le traitement ci-dessus sur une solution de saccharose ou d'amidon.
3.b Effectuer un test Fehling sur la solution obtenue.
-ðQuestions / Réflexions
3.1 Noter tous les résultats dans le tableau de la page 6, gardez les interprétations pour le chapitre conclusions.
3.2 Que s'est-il passé avec les glucides une fois bouillis en milieu acide (expérience 3)?
3.3 Pourquoi faut-il toujours "faire un témoin" avec de l'eau distillée ?
3.4 Conclure sur les glucides, leur rôle, leur distribution.

II. Les protides (=Protéines)
Expérience 4 : Test Biuret

Ce test décèle la présence de protéine

Comment faire un test Biuret
- Introduire la substance à analyser dans un tube à essai,
- Ajouter 3 gouttes de soude caustique (NaOH) pour alcaliniser (c-à-d. le contraire d'acide)(Cf fig 3)
Attention Très corrosif !
- Ajouter délicatement sur le bord quelques gouttes de Sulfate de Cuivre (CuSO4).
- Si un voile violet se forme, le test est positif.

+ðManipulations
4.a Effectuer le test Biuret sur de l'eau distillée (= témoin).
4.b Effectuer le test Biuret sur du blanc d'oeuf dilué.
Figure 4 : Le test Biuret : l'anneau ou voile indique la présence de protéines
-ðQuestions/ Réflexions
4.1 Rechercher 3 aliments familiers, lisez la composition et faites un graphique (histogrammes) des pourcents (glucides, protides, etc.).
Expérience 5 : Réaction xanthoprotéique
(en démonstration)

Ce test révèle aussi les protéines ou plus particulièrement un des acides aminés dont les protéines sont composées : le tryptophane.

Comment faire un test de réaction xanthoprotéique
- Introduire la substance à analyser dans un tube à essai.
- Ajouter 3 gouttes d'acide nitrique (HNO3) concentré puis chauffez jusqu'à ébullition. L'albumine coagule et devient jaune (Cf. fig 4).
- Jeter l'acide et le remplacer par de l'ammoniaque (NH3) (pour amplifier la réaction).
- Si la substance devient solide et prend une teinte orangée, le test est positif (Cf. Fig 4).
+ðManipulations
5.a Effectuer ce test sur de l'eau distillée (= témoin).
5.b Effectuer le test sur du blanc d'oeuf dilué.
5.c Effectuer les 3 tests (Fehling, Lugol, Biuret) sur les aliments ou substances qu'on vous présentera.
Figure 5. Réaction xantho-protéique: l'albumine coagulée se colore en orangé foncé en présence d'ammoniaque (NH3)Tableau de résultats:
Noter dans le tableau ci-dessous les résultats obtenus (positifs : + ou négatifs: -) par votre groupe et par les autres groupes au cours des expériences effectuées.

Subs./TestFehlingLugolBiuretglucosesaccharoseamidon III. Les lipides
Les lipides sont soit:
- des graisses (glycérides): oléine de l'huile d'olive, palmitine du beurre et des graisses végétales, stéarine des graisses animales.
- des stérides : alcools, cholestérol, hormones sexuelles.
Une émulsion est un mélange de gouttelettes de lipides dans de l'eau. Selon la taille des gouttelettes l'émulsion mettra quelques minutes, voir quelques jours à se séparer.
Le lait est une émulsion : avec du lait "de ferme", la crème se dépose à la surface en quelques heures. Pour éviter ce phénomène on "homogénéise" le lait c-à-d. qu'on l'agite pour rendre la taille des gouttelettes si fines qu'elles ne remonteront qu'en plusieurs mois.

Expérience 6 : Test de l'émulsion

Comment faire un test de l'émulsion

- Verser le produit à tester dans une éprouvette.
- Ajouter environ 1/3 d'éprouvette d'eau distillée .
- Agiter énergiquement.
- Si des gouttelettes se forment (B) et remontent à la surface de l'eau (C), il s'agit en principe d'un lipide.
Ce test n'est pas très sélectif mais il est simple.
+ðManipulations
6.a Effectuer le test de l'émulsion sur de l'huile alimentaire.
6.b Effectuer le test de l'émulsion sur du beurre (chauffer légèrement).



Fig 6A Bien secouer Fig. 6B Une émulsion d'eau et d'huile
pour émulsionner

-ðQuestions / Réflexions
6.1 Comment les membranes des cellules utilisent-elles cette propriété des lipides de ne pas se mélanger à l'eau ?
6.2 Pourquoi ces réactions ont-elles été faites avec de l'eau ?

Expérience 7 : Activité enzymatique et absorption

+ðManipulations
Effectuer deux fois le montage suivant : bécher A et bécher B

7.a Remplir un petit bécher avec de l'eau distillée.
7.b Dans un tube court, mélanger de la solution de glucose et de l'empois d'amidon en parts égales (env.10 ml de chaque).
7.c. Cracher dans le tube.
7.d Recouvrir l'ouverture du tube avec une membrane semi-perméable préalablement trempée dans l'eau. La fixer fortement avec un élastique, de manière à ce que la membrane soit tendue et qu'il n'y ait pas de fuites possibles.
7.e Retourner le tube dans le bécher, de telle sorte que la membrane trempe dans l'eau du bécher. Coincer le tube dans cette position.
7.f Refaire le même montage une deuxième fois mais en omettant le point 7.c.. Attendre 30 minutes
7.g A l'aide des réactifs appropriés, tester alors la présence de glucose et d'amidon
- dans chacun des 2 tubes
- dans chacun des 2 béchers.
-ðQuestions / Réflexions
7.1 Quelles différences observe-t-on entre les résultats obtenus en A et ceux obtenus en B ?
7.2 Expliquez la raison de ces différences.
7.3 Quelles parallèles peut-on tirer entre ce qui ce passe dans cette expérience et ce qui se produit dans notre appareil digestif.
7.4 Quelle paroi du tube digestif est représentée par la membrane semi-perméable ?
7.5 Quel milieu du corps est représenté par le contenu du tube ?
7.6 Quel milieu du corps est représenté par le contenu du bécher ?
7.7 Pourquoi a-t-on fait l'expérience avec 2 béchers (A et B) ?
7.8 Cette expérience permet de comprendre un des rôles de la digestion : lequel ?

Remarque : Dans votre rapport distinguez bien, dans des chapitres différents:
- la façon de procéder : matériel et méthodes
- les résultats (Objectifs : ce qu'on a observé, mesuré)
- les analyses et conclusions (Interprétation, subjectif).
Calvin// F.Lo, nov 00
PAGE 


PAGE 8
 Laboratoire de biologie Chimie alimentaire /  PAGE 8